Comment apprendre le parapente en sécurité ?

Pour apprendre à piloter un parapente de la meilleure façon et surtout avec un maximum de sécurité le mieux est de s’adresser à une école de parapente agréée FFVL : Fédération Française de Vol Libre

Ces écoles de parapente proposent différents stages de pilotage mais celui qui est le plus intéressant pour apprendre à piloter est le stage initiation. Lors de ce stage initiation parapente vous apprendrez comment vole une aile de parapente, comment la piloter, quelles sont les conditions météo propices au vol libre, comment décoller, comment atterrir et vous ferez également de nombreux exercices en pente école, c’est-à-dire sur une pente modérée. Vous apprendrez alors à manipuler les commandes, à gonfler votre voile et à faire de petits sauts à proximité du sol sans risque. Une fois que vous aurez acquis la technique de base du pilotage de parapente, les moniteurs de l’école vous emmèneront sur un grand site pour que vous puissiez réaliser vos premiers grands vols de façon autonome. Vous serez bien évidemment guidé par radio par les moniteurs durant tout le vol.

A l’issu de ce stage d’initiation vous serez capable de décoller, de voler et d’atterrir tout seul dans des conditions très calmes. Cependant il vous faudra encore réaliser des stages de progression et de perfectionnement supplémentaires pour être réellement autonome dans toutes les aérologies rencontrées durant l’année. Un simple stage d’initiation ne permet en effet pas de voler de façon sécurisée sur tous les sites rencontrés. Après ces différents stages de perfectionnement et de progression vous pourrez voler sur n’importe quel site en France et dans n’importe quelle condition météorologique compatible avec le vol libre


Améliorer son pilotage avec un stage SIV :

Mais pour gagner en sécurité il peut être intéressant de réaliser un stage SIV, SIV pour Simulation d’Incident de Vol en milieu sécurisé. Lors de ces stages SIV vous apprendrez et vous découvrirez les limites de vol de votre voile de parapente et les manœuvres qu’il faut faire lorsqu’un incident de vol survient. Fermeture, autorotation, décrochage, vrille à plat, parachutale sont autant d’incidents que vous pourriez être amené à rencontrer lors d’un vol. Il est donc important de découvrir ces incidents de façon encadrée et d’apprendre à les contrôler lors du stage pilotage SIV qui se passe soit au-dessus d’un lac soit au-dessus de la mer. Vous serez équipé d’un gilet de sauvetage auto gonflant, d’un parachute de secours bien évidemment, et l’équipe de moniteurs en place sur le lac ou sur la mer avec un bateau à moteur sera prête à vous récupérer au cas où l’exercice se termine par le déclenchement du parachute de secours au-dessus de l’eau et par un beau plouf.

Où faire un stage SIV pilotage ?

Ces stage SIV se déroulent pour la plupart au-dessus du lac d’Annecy avec de nombreuses écoles de parapente comme K2, Flyeo, Les Grands Espaces, Freedom Parapente… qui se partagent les différents créneaux durant toute l’année sauf juillet-août, période réservée aux estivants.

D’autres stages civils sont également organisés partout en France comme en Normandie ou à Roquebrune ou même en Espagne. Il suffit de se renseigner pour connaître le stage SIV le plus proche de chez soi ou le stage réalisé par son école de parapente locale.

Quel bénéfice attendre d’un stage de pilotage SIV ?

À l’issue de ce stage SIV vous aurez acquis une expérience incomparable, vous aurez gagné en sérénité et en sang froid. Vous ne serez ainsi plus surpris en vol lorsque vous serez confronté à un thermique puissant qui vous scotche ou à des fermetures imprévues. Vous saurez comment réagir, vous garderez la tête froide et vous passerez un vol bien plus agréable. Le SIV est vraiment un stage de pilotage incontournable pour tout pilote de cross qui voudrait exploiter les plus belles journées thermiques de la saison !

Mathilde

A propos de l'auteur: Mathilde

Je gère une boutique de jouets sur Lyon, autant dire que je m'y connais dans ce domaine !

Tu pourrais aussi aimer